CARDIO-GREFFES

HAUTE-NORMANDIE

Cliquer avec la souris sur la rubrique que vous souhaitez atteindre

L'ASSOCIATION
1. Objectifs de l'association
2. Composition du bureau 2016-2019
3. Statuts
4. Règlement intérieur

NOUVEAU
Compte Rendu de l'Assemblée Générale du 5 mai 2018

Activités prévues en 2019
(mise à jour)

Retrouvez toutes les photos de 2017 et du premier trimestre 2018 sur l'album de Marc Collas

Cliquez ici

L'ECHO DES
TRANSPLANTES
CARDIAQUES EURE ET
SEINE-MARITIME
L'Echo n°31 (septembre 2018) vient de paraître. Cliquez 
ici pour y accéder (format pdf) 


Tous les bulletins depuis le n°1 de novembre 2002 sont désormais consultables sous Adobe Reader (pdf). 
Cliquer sur :
Les echos cghn
Adressez vos contributions à Pascal Bodénant 
pascal.bodenant@orange.fr

 


RUBRIQUE

SOCIALE

cliquez ici

Médicaments génériques, Immunosuppresseurs et Tiers-payant
Lire la suite...


Consulter l'avenant du 1er février 2011 à la convention AERAS

 

 DIVERS
1. Mots fléchés du transplanté
2. Liens utiles

 

 

Télécharger la brochure 

Téléchargez la brochure

TELECHARGEZ LE BULLETIN D'ADHESION

 

Mentions légales
Publication :  Association Cardio-Greffes Haute Normandie 
Président :  Daniel Jouen
Conception et réalisation du site :   Jean-Claude Fenyo
Contact et coordonnées

Siége social : C.H.U Rouen - Pavillon Derocque
Chirurgie Cardio-vasculaire - ROUEN 76031

L'Association

Cardio-Greffes  a été créée en 1994, mais nous nous appelions alors 
« Cardio-Greffes Normandie ». Nous sommes restés en sommeil quelque temps par manque de bénévolat ; puis nous avons décidé de relancer l'association au 1er janvier 2001. Nous sommes devenus « Cardio-Greffes Haute-Normandie ». Après réflexion, il nous a semblé plus sage de réunir seulement deux départements au lieu de cinq précédemment ; la majeure partie des adhérents ont été transplantés au C.H.U. de Rouen.

Nos Coordonnées
http://cardiogreffeshn.pagesperso-orange.fr

Association Cardio-Greffes Haute Normandie
Siége social : C.H.U Rouen - Pavillon Derocque
Chirurgie Cardio-vasculaire - ROUEN 76031

Contacts: danieljouen@free.fr
Tél : 06 66 39 02 59

Permanence tous les quatrièmes lundi à l'HPE du Havre.

Membre de FRANCE GREFFE COEUR ET/OU POUMONS.

 

  http://www.france-coeur-poumon.asso.fr/

.Consultez le calendrier prévisionnel des activités pour 2019    

 

Dernière mise à jour 30 novembre 2018

 

ACTUALITES

 

CAMPAGNE DE SENSIBILISATION SUR LE DON D’ORGANES
AUTOMNE 2018

L'Agence de la biomédecine a diffusé cet automne un dossier de presse sur le thème 
                     
      Rester mobilisés pour le bénéfice de tous les patients

Il est décliné en 4 fiches particulièrement pédagogiques :
Fiche 1
La campagne nationale de sensibilisation au don de rein de son vivant
Fiche 2
La campagne nationale d’automne sur le don d’organes et la greffe du 15 au 30 novembre 2018
Fiche 3
La mise en place du score cœur en France : innovation au service de tous les patients et première mondiale
Fiche 4
Le rôle de l’Agence de la biomédecine

LE BÉNÉFICE DE LA GREFFE

La greffe s’impose comme un atout thérapeutique majeur qui offre aux patients et à leur entourage une qualité de vie retrouvée. Cette activité est de mieux en mieux maîtrisée et ses résultats ne cessent de s’améliorer.

Mais la greffe n’est pas pour autant devenue un acte « normal » de routine. Elle reste un traitement d’exception, qui fait l’objet d’une priorité décidée par le législateur. La greffe d’organe est une pratique médicale complexe qui implique un nombre important de professionnels engagés pour le bénéfice de tous les patients.

Grâce à l’engagement de ces professionnels de santé, en France, actuellement, plus de 57.000 personnes vivent grâce à un organe greffé et plus de 75% des personnes greffées vivent bien avec leur greffon après 10 ans de greffe. Mais il n’y a pas de greffe sans greffon. L’Agence de la Biomédecine appelle à la mobilisation de tous.

Pour accéder au document complet cliquer ici

 

Avis 129 du 25 septembre 2018 : Contribution du Comité Consultatif National d’Éthique à la révision de la loi de Bioéthique
T
exte complet (165 pages) à consulter en ligne sur
http://www.ccne-ethique.fr/sites/default/files/avis_129_vf.pdf

Les principales dispositions relatives à Dons et Transplantations d’Organes y sont développées pages 78 à 84.

                                              Principales propositions

                            L
e prélèvement d’organes chez les patients décédés :

1. Le CCNE demande
que les inégalités régionales actuelles au niveau de l’offre de greffons soient résorbées, notamment par la réduction des écarts en matière d’inscription par les équipes soignantes parfois précoces, parfois tardives de leurs patients en liste d’attente de greffe.
2. Le CCNE propose l’intensification de l’information eu égard à l’existence d’un
protocole national concernant les techniques de prélèvements dites « Maastricht 3 », à destination la fois des équipes soignantes en réanimation et de la population générale. Il est essentiel d’apporter de la clarté aux familles à propos des décisions d’arrêts des soins, afin de leur garantir qu’elles ne sont pas motivées par l’opportunité d’un prélèvement d’organes.
3. Le CCNE juge souhaitable le développement de la formation des professionnels
de santé pour l’accompagnement psychologique des familles de donneurs décédés.
4. Le C
CNE souhaite la poursuite des campagnes d’information sur le don d’organes, et particulièrement sur le cadre actuel du consentement au don et la possibilité de s’inscrire à tout moment sur le Registre national des refus. 

                                Les
greffes d’organes à partir de donneurs vivants :

5. Le CCNE insiste sur l
importance dune grande vigilance de la part des professionnels encadrant la procédure de recueil du consentement du donneur, à légard des pressions intrafamiliales en faveur du don.
6. Le CCNE juge souhaitable une évolution de la législation concernant les dons de reins croisés entre deux paires de donneurs pour autoriser la mise en place
d’une chaîne de donneurs successifs, éventuellement initiée avec un rein d’un donneur décédé, tout en s’assurant du respect du consentement éclairé des donneurs comme des patients à greffer.
7. Le CCNE propose la création
d’un « statut » du donneur, dans le respect du  principe d’équité entre tous les patients inscrits en liste d’attente et il insiste pour que soient raccourcis les délais de remboursement des frais avancés par le donneur vivant, afin qu’il ne soit pas amené à supporter les conséquences financières de ce geste généreux.

 

Le nouveau rapport d’activité 2017 de l’Agence de la biomédecine est en ligne  !

 

Mis à jour le 18.09.2018

Le nouveau rapport annuel aborde en fil rouge «  l’innovation au service de tous les patients  » au travers des projets menés par l’Agence et des interviews de parties-prenantes engagées à nos côtés (professionnels de santé, associations…). Les actions marquantes de l’années 2017 sont également présentées pour nos différents domaines d’activité  : prélèvement et greffe d’organes, de tissus, et de cellules, assistance médicale à la procréation, DPN-DPI et génétique postnatale, et promotion de la recherche sur les cellules souches embryonnaires humaines et l’embryon humain.
La nouvelle plaquette institutionnelle
présente de façon synthétique les faits marquants et chiffres clés de 2017.
Le nouveau rapport annuel médical et scientifique
, très attendu par de nombreux partenaires de l’Agence pour ses séries de données chiffrées consolidées vient également d’être publié.
Commander gratuitement le rapport annuel, la plaquette et le CD du rapport médical et scientifique à partir du 20 septembre  :

Pour consulter tous ces documents se connecter sur  :
https://www.agence-biomedecine.fr/rapport-activite-2017

 

          

Lien vers le guide de l'Agence de la biomédecine
https://www.agence-biomedecine.fr/IMG/pdf/guide12pages_150x210_dondorganes_vdef.pdf

EN QUOI LA GREFFE AMÉLIORE-T-ELLE LE PRONOSTIC VITAL DES PATIENTS ?

Trois élèves de 1ère ST2S du Lycée La Providence Nicolas Barré du Mesnil-Esnard ont choisi ce sujet dans le cadre de leurs activités interdisciplinaires de cette année scolaire, l’équivalent des TPE.
Ils ont conçu et diffusé à cet effet à des greffés et à des professionnels de santé des questionnaires spécifiques auxquels ont notamment répondu des adhérents de notre association.
Les lycéens nous ont communiqué en retour leur mémoire à la suite du dépouillement des réponses aux questionnaires et de leurs recherches documentaires.
Ce travail nous a paru très pertinent, très bien rédigé, une excellente synthèse sur le sujet. 
Aussi, avec leur autorisation et celle de Madame la Principale du Lycée que nous remercions, nous avons le plaisir de diffuser leur travail que vous pouvez consulter en cliquant sur ce lien.